Autres fouilles Françaises

Fouilles de la ville méroïtique

Mouweis

depuis 2007

Sous la direction de Marie Millet.

JPEG - 47.1 ko
Fouille du Palais

Mouweis est une importante ville de bord de Nil, située à 50km au sud de Méroé, fouillée depuis 2007 par le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre.

D’une dimension de 16ha, actuellement entièrement ceinturé par les cultures, le site présente une zone centrale basse encadrée par deux éminences, que la prospection (y compris magnétique) et des sondages ont permis d’identifier comme un grand centre-ville bordé par deux quartiers d’habitat et d’artisanat.

JPEG - 84.9 ko
La structure urbaine de Mouweis, état 2011.


- Le quartier oriental, testé en trois sondages, a livré une succession de maisons du méroïtique classique au post-méroïtique (sondages B et Ka), ainsi que des fours de potiers circulaires et semi-circulaires (Fa). Un exemplaire rectangulaire (Ka, phase 2), dont la facture évoque des modèles romains, a servi à la cuisson des briques. Fosses et dépotoirs ont livré une riche culture matérielle, figurines animales et humaines, empreintes de sceaux, pendentifs d’argile, etc, ainsi que de nombreuses traces d’activité incluant la taille de l’ivoire, le tissage et la métallurgie du fer. L’éminence occidentale, seulement testée par tarière, offre une stratigraphie de 4m de haut, la plus importante du site.

- Le centre-ville comprend une série de grands bâtiments de l’époque méroïtique classique, établis sur deux phases d’habitats du méroïtique ancien.

JPEG - 228 ko
Palais A, travée orientale de magasins (vue vers l’ouest, 2011)

Au sud se situe un palais (A), bâtiment originellement de 60m de côté, dont l’agencement des pièces rappelle fortement celui de Ouad ben Naga ; ses marges sud et est sont détruites, l’édifice ayant considérablement souffert de la récupération de ses briques cuites, ne laissant partiellement qu’un cœur de brique crue. Dans la zone centrale, prospection magnétique et balayages de surface ont permis d’identifier un grand complexe de 70x60 environ délimité par une enceinte (R), ainsi qu’une série de bâtiments du côté nord-est : une porte monumentale longue de 9m (MF5), largement détruite, située sur une allée encadrée par deux murs parallèles ; un édifice de 20m (?) de côté à porte décorée (NF22) ; une structure qui reste à définir (PF1) et un petit temple (J).

JPEG - 227.6 ko
Temple J, état en fin de fouille (vue vers le nord, 2012)

Ce dernier, de 19,50 x 12m, possède un plan tripartite classique, sa partie terminale étant elle-même divisée en trois, avec naos central à piédestal, vraisemblablement pour une barque. C’est une création du duo royal Natakamani-Amanitoré, comme l’indiquent des fragments de décoration. Le bâtiment, dont la fouille est achevée, est à présent en cours de restauration. Selon un modèle classique, il était disposé le long d’une allée menant au temple principal, dont plusieurs indices montrent qu’il était dédié à Amon – quelques fragments d’une statue de bélier ont d’ailleurs été retrouvés dans les déblais de J. Ce grand temple se situe logiquement dans le vaste périmètre délimité par l’enceinte R, que le niveau de fondation signale cependant comme tardive dans l’histoire du site.

- La première tranche de travaux (2007-2012), qui consistait en une première évaluation du site en définissant sa structure urbaine dans ses grandes lignes, son histoire et sa culture matérielle, est à présent achevée et la publication en préparation. La prochaine tranche consistera à tester la zone d’habitat occidentale, fouiller le périmètre du grand complexe central et rechercher, dans le quartier nord-est, les fours métallurgiques.

Eléments bibliographiques :
- M. Baud, « The Meroitic royal city of Muweis : first steps into an urban settlement of riverine Upper Nubia », Sudan & Nubia 12, 2008, p. 52-63.
- M. Baud, « Les fouilles du Louvre à Mouweis, Soudan : approches préliminaires d’un site urbain méroïtique », in F. Raffaele, M. Nuzzolo & I. Incordino, Recent discoveries and latest researches in Egyptology. Proceedings of the First Neapolitan Congress of Egyptology, Naples, June 18th-20th 2008, Wiesbaden, 2010, p. 1-12.
- M. Baud, « Méroé : un monde urbain », Catalogue d’exposition Méroé. Un empire sur le Nil, M. Baud (dir.), Paris & Milan, 2010, p. 211-214.
- M Baud, « Mouweis, une ville riveraine de la région de Méroé », Les Dossiers de l’Archéologie H.S. 18, mars 2010, p. 14-19.
- M. Baud, « Le palais royal de Mouweis », in La pioche et la plume, hommages archéologiques à Patrice Lenoble, ed. V. Rondot, F. Alpi and F. Villeneuve, Presses de l’université Paris-Sorbonne, Paris, 2011, p. 339-357.
- M. Baud, « Trois saisons à Mouweis : premier bilan archéologique », in M. Zach éd., 11th international conference for Meroitic studies, 1er-4 sept. 2008, Vienne, sous presse.
M. Baud, « Downtown Muweis – a progress report (2007-2011) », in D. Welsby & J.Anderson éds., Proceedings of the 12th International Conference for Nubian Studies, 1er-6 août 2010, British Museum, Londres, à paraître.
- Le rapport 2010 est consultable sur le site web du musée du Louvre : http://www.louvre.fr/les-fouilles-du-departement-des-antiquites-egyptiennes-mouweis-soudan-saison-2010
- Voir aussi le documentaire "Mouweis, une ville sous le sable" réalisé par Stan Neumann et Catherine Adda, coproduction musée du Louvre / Camera Lucida, avec la participation de France Télévisions, 2010.

Article publié le 7 février 2018

Documents liés à cet article :

Dernières publications

Palais et grandes demeures du royaume de Méroé

Marc MAILLOT, Paris, Editions PUPS/SFDAS, 2016. Deux volumes sous coffret, 64 euros. ISBN 979-1-02310-536-0

Les coutumes funéraires dans le royaume de Méroé

Vincent FRANCIGNY Paris, Éditions de Boccard, 2017 ISSN 2101-3195 - ISBN 978-2-7018-0520-7

Histoire et civilisations du Soudan

Les pyramides de Méroé ont fait rêver des générations de voyageurs, mais le Soudan dont elles sont l’emblème demeure largement méconnu. D’où cet ouvrage encyclopédique, première (...)