Fouilles programmées de la SFDAS

Sauvetage de nécropoles néolithique et méroïtique près de Shendi

El-Kadada

1976-1986

Sous la direction de Francis Geus.

Equipe : Jacques Reinold, Patrice Lenoble, Yves Lecointe, Pascal Ginailhac, Daniel Connoioux, René Pierre Dissaux, Pierre Vandeplanque, Denis Piponnier, Annick Duflos, Paul Koren, Max Schvoerer, Claude Ney, Anne Rouannet, Florence Thill, Paul De Paepe, Sid Ahmed Kamier, Mohamed Hassan Basha, Khalil Mohamed Khalil, Salah Omer es Sadiq, Khider Adam Eisa, Damri Mohamed Abdel Latif, Amum Tor Akayding, Salah Mohamed Ahmed, Gamal el Din Mohamed Idriss.

JPEG - 380.5 ko
Le site de la fouille.

Découvert en 1976, el-Kadada est l’un des rares sites néolithiques connus dans la région de Shendi.

Les plus anciennes traces d’occupation sont des tessons de vase céramique dont le décor wavy line indique un peuplement au « Mesolithique de Khartoum », bien qu’aucun site de cette période n’ait été découvert. La période de transition suivante est attestée par des tessons dotted wavy line identifiés sur un petit habitat, au lieu-dit el-Kudra, situé à moins de 200m de là. Il n’y a, par contre, aucune trace d’occupation à l’époque du Néolithique de Khartoum, daté du cinquième millénaire avant notre ère. Il semble que les installations préhistoriques de cette période se soient déplacées vers le site d’el-Ghaba, 700 m plus au sud.

Le décor du matériel céramique trouvé dans les tombes d’el-Ghaba est comparable à celui des vases d’esh-Shaheinab, site éponyme du Néolithique de Khartoum. La découverte des tombes néolithiques d’el-Kadada est venue confirmer la suggestion de l’archéologue anglais A.J. Arkell, l’inventeur du Mésolithique et du Néolithique de Khartoum, d’un épisode préhistorique tardif. Les populations néolithiques d’el-Kadada ont développé à partir du quatrième millénaire une culture complexe qui se traduit dans le raffinement des décors céramiques et la nouveauté des formes, la finesse de l’outillage lithique, et la grande richesse des dépôts funéraires.

El-Kadada recèle également un grand nombre de cimetières historiques, depuis la période napatéenne jusqu’au post-méroïtique, du huitième siècle avant notre ère jusqu’au sixième siècle après. Le matériel funéraire et le rituel des tombes pré-chrétiennes révèlent que la religion funéraire méroïtique ne s’achève pas avec la “fin de Méroé” mais avec le début de la christianisation, au VIe siècle de notre ère.

Éléments de bibliographie
- P. Lenoble, « Enterrer les flèches, enterrer l’Empire. II, Les archers d’el-Kadada et l’administration de l’imperium méroïtique », CRIPEL 20, 1999, pp. 125-144.
- J. Reinold, « Les fouilles françaises et franco-soudanaises : el-Kadada », dans Nubie. Les cultures antiques du Soudan (B. Gratien et F. Le Saout éd.), Lille, 1994, p. 51-66.
- P. Lenoble, « Trois tombes de la région de Méroé : la clôture des fouilles historiques d’el-Kadada en 1985 et 1986 », Archéologie du Nil moyen 2, 1987, p. 89-119.
- J. Reinold, « Le nécropole néolithique d’el-Kadada au Soudan central, quelques cas de sacrifices humains », sans Nubische Studien (M. Krause éd.), Mayence, 1986, p. 159-169.
- J. Reinold, « La nécropole néolithique d’el-Kadada au Soudan ; les inhumations d’enfants en vase », Mélanges J. Vercoutter, Paris ADPF, 1985, p. 279-289.
- F. Geus et P. Lenoble, « Évolution du cimetière méroïtique d’el-Kadada : la transition vers le postméroïtique en milieu rural méridional », Mélanges J. Vercoutter, Paris ADPF, 1985, p. 67-92.
- F. Geus, Rescuing Sudan Ancient Cultures, A Cooperation between France and the Sudan in the Field of Archaeology, Khartoum 1984.
- F. Geus, « El-Kadada ; une civilisation du 4e millénaire sur les rives du Nil soudanais », Archéologia n° 170, p. 24-33.
- F. Geus et J. Reinold, « Fouilles de sauvetage à el-Kadada (Soudan). I. La campagne d’avril 1976 », CRIPEL 5, 1979, p. 7-157.

Article publié le 7 février 2018

Dernières publications

Palais et grandes demeures du royaume de Méroé

Marc MAILLOT, Paris, Editions PUPS/SFDAS, 2016. Deux volumes sous coffret, 64 euros. ISBN 979-1-02310-536-0

Les coutumes funéraires dans le royaume de Méroé

Vincent FRANCIGNY Paris, Éditions de Boccard, 2017 ISSN 2101-3195 - ISBN 978-2-7018-0520-7

Histoire et civilisations du Soudan

Les pyramides de Méroé ont fait rêver des générations de voyageurs, mais le Soudan dont elles sont l’emblème demeure largement méconnu. D’où cet ouvrage encyclopédique, première (...)