Ouvrages spécialisés en ligne : Ouvrages

Excavations at Kerma

G.A. Reisner a fouillé divers tumuli contenant des tombes avec des centaines de squelettes et une grande variété d’objets. Aujourd’hui, Kerma n’est plus considéré comme un simple comptoir commercial égyptien datant de 2000 av. J.-C., mais comme l’ancienne capitale du Royaume de Kouch.

Le corpus des objets fourni par les fouilles à Kerma forme un groupe archéologique définitivement relié d’un côté au Moyen Empire égyptien et, d’autre part, au groupe nubien de la même période. Mais le groupe de Kerma est unique. Le caractère particulier des artefacts trouvés dans les tombes s’explique naturellement et simplement par le caractère et la situation géographique de la communauté. Il s’agit d’une colonie administrative et commerciale établie par le roi d’Égypte pour assurer la sécurité des routes du sud et consistait à l’origine dans la maisonnée personnelle et officielle du premier vice-roi, probablement le prince Hebzefa d’Assiout. Cette maisonnée était un corps complet et autonome de fonctionnaires, d’ouvriers et d’artisans, suffisant pour tous les besoins ordinaires d’une telle communauté, de même nature que les maisons des grands nomarques en Egypte. Les artisans égyptiens, nommés comme ouvriers formés et accomplis dans cet endroit isolé et éloignés des matières premières habituelles associées à leur métier, ont cherché d’autres sources d’approvisionnement disponibles dans la province et ont examiné avec une grande curiosité les matériaux, les méthodes et les produits des artisans locaux.

Reisner, George A.
Excavations at Kerma
Vol II, Cambridge, Mass. 1924

Documents liés à cet article :

Dernières publications

Palais et grandes demeures du royaume de Méroé

Marc MAILLOT, Paris, Editions PUPS/SFDAS, 2016. Deux volumes sous coffret, 64 euros. ISBN 979-1-02310-536-0

Les coutumes funéraires dans le royaume de Méroé

Vincent FRANCIGNY Paris, Éditions de Boccard, 2017 ISSN 2101-3195 - ISBN 978-2-7018-0520-7

Histoire et civilisations du Soudan

Les pyramides de Méroé ont fait rêver des générations de voyageurs, mais le Soudan dont elles sont l’emblème demeure largement méconnu. D’où cet ouvrage encyclopédique, première (...)